Adore Me, la DNVB qui déculotte Victoria Secret

Oculus® ce sont des interviews pour garder l’oeil sur les marques remarquables, les #dnvb ou les entrepreneurs qui font bouger les lignes. Ce sont des échanges pendant lesquels on prend le temps d’aller au fond des sujets et le temps de comprendre l’état d’esprit d’un entrepreneur du changement.

Si vous n’avez jamais entendu parlé d’Adore Me, vous risquez de vous réveiller bientôt avec le sentiment étrange d’être passé a côté d’un phénomène. Cette DNVB (Digitally Native Vertical Brand) lancée en 2012 par un français, fraichement sorti des rangs de Polytechnique et de Harvard a réussi l’exploit de conquérir le coeur et le corps de millions d’américaines de tous âges. Son idée : secouer le marché de la lingerie par une approche unique et inclusive. Ainsi chaque mois, Adore Me lance une nouvelle collection de 50 à 60 nouveaux modèles. Dans des tailles allant de la plus petite à la plus grande, adaptées à chaque morphologies et pour chaque style à des prix accessibles.

Six ans plus tard, Adore Me est devenu un acteur majeur sur la marché de la lingerie, le n°1 des ventes en ligne. La marque emploie plus de 130 personnes entre les États-Unis et l’Europe et a levé 11,5 millions de dollars de fonds de capital-risque. La startup a remporté le prix de l’engagement client en 2017, a reçu le prix des entreprises à la plus forte croissance de Crain’s à New York en 2016 et a reçu le prix des meilleurs détaillants à surveiller en 2016 de Business Insider. A l’origine de cette success strory à l’américaine, se cache Morgan Hemand-Waiche, un entrepreneur talentueux, déterminé et humble, à découvrir de toute urgence.

LOOKING FOR INSIGHTS
ON NEW CONSUMER BRANDS?

Interviews de founders, tables rondes, analyses des tendances de la sphère DNVB... Inscrivez vous à la newsletter Brandalchimy et plongez dans l’actualité des New Consumer Brands !

Brandalchimy respects your data & privacy ❤️